Coups de Gueule & Bonne Humeur Enfants & Famille

L’apprentissage de la propreté… et ce qu’on ne t’a pas dit sur l’après…

17 janvier 2018
apprentissage proprete maman deteste blog suisse

Ah l’apprentissage de la propreté. Ce moment merveilleux où tous les parents se demandent comment ils vont bien pouvoir apprendre à leur nain qu’il faut maintenant faire pipi dans les toilettes. Plus dans les couches. Pas dans la culotte. Pas dans le lit. Pas par terre… Mais dans les toilettes.

En fait, l’apprentissage de la propreté ce n’est pas seulement une grande étape pour les enfants, mais c’est surtout une grande étape pour les parents. Parce que dans la vraie vie, en réalité, on est tous complètement largués. On ne sait pas comment s’y prendre. Et quand on tente une approche, c’est un peu freestyle, sans garantie que ce sera la bonne méthode.

Et puis un jour, miracle, ton nain comprend qu’il doit faire ses besoins aux toilettes. Si si, je te garantis que TOUS LES ENFANTS finissent par devenir propres. Tôt ou tard. Parfois très tard…mais promis un jour c’est dans la poche!
Et à ce moment-là, tu te dis que tu vois enfin le bout du tunnel. Tu touches au Graal. Mais que nenni! En fait, c’est maintenant que c’est galère! Car jusqu’ici tu avais ta meilleure amie la couche, qui prévenait les accidents inopinés en pleine balade lorsque les toilettes les plus proches sont à 500m. Mais lorsque ton nain comprend qu’il ne doit plus porter de couche, eh bien c’est là que les emmerdes (sans mauvais jeu de mots) commencent…apprentissage proprete maman deteste blog suisse

La peur constante de l’accident:
Oui, tu te vantes que ta merveille est propre. Mais au début tu ne sais pas « vraiment » si ton nain est propre. Enfin, disons plutôt que tu ne connais pas ses limites, alors tu dois bien tester sa résistance. Un moment donné t’es bien obligé de faire des trajets en voiture SANS COUCHE, de le laisser dormir SANS COUCHE, d’aller faire tes courses SANS COUCHE (pas toi hein, le nain…), etc. Mais tu ne peux pas t’empêcher de flipper et te demander si le siège auto que tu as payé 400 balles est déhoussable et lavable en machine…
Tu te retrouves donc à répéter en boucle: « Tu dois faire pipi? Tu es sûr que tu ne dois pas faire pipi? ». Environ 1000 fois par jour. Et toi qui pensais enfin être débarrassé du sac à langer bien relou…eh bien tu es bon pour te trimballer des fringues de rechange au cas où il y aurait un accident (et crois-moi il y en aura!).

Le bon timing:
Finalement, la couche c’était cool. Maintenant, ton nain a TOUJOURS besoin de faire pipi (ou caca pour les plus chanceux) au mauvais endroit ET au mauvais moment. En plein milieu de la gare (c’est du vécu). Dans le bus (c’est du vécu). Dans la voiture…mais sur l’autoroute, sinon ce ne serait pas drôle (c’est du vécu). Au supermarché, entre les yaourts et les oeufs (c’est du vécu). Et là tu as le coeur qui palpite, tu commences à transpirer les gouttes de la mort, tu cherches les toilettes/arbre/bout de verdure le plus proche en stressant comme un dingue. Car oui, ton nain est propre, mais pour un laps de temps très limité. Quand il a besoin de faire pipi c’est MAINTENANT, et pas dans 5 minutes.
Le bon côté des choses, c’est que tu connais maintenant toutes les toilettes de ta ville. Tu concours dans la catégorie pro, tu peux même faire un classement selon la propreté, l’espace, l’équipement des installations!

Les toilettes publiques:
Ta plus grande hantise ce sont les toilettes publiques sales, pleines de bactéries inconnues, de restes non identifiés et certainement de maladies hyper résistantes. Voilà. Ta merveille a besoin de faire la grosse commission et tu dois trouver un moyen pour que son petit fessier ne touche pas cette horreur! Et bon je te parle de son derrière…mais en fait tu pries pour qu’aucune partie de son anatomie ne soit en contact avec quoi que ce soit qui l’entoure. Et lui, évidemment, il veut toucher à tout. Et tu te retrouves à répéter en boucle (et au bord de l’hystérie):  « Nooooooooooon! Ne touche à rieeeeeeeeen! ».
Ah oui, et si tu as d’autres enfants, tu triples la difficulté…

Les félicitations du jury:
Ton nain va enfin aux toilettes, et tu es très fier de lui. Et évidemment tu le lui fais savoir. Peut-être même que tu le récompenses pour l’encourager dans cette nouvelle étape. Mais ce que tu n’avais pas anticipé, c’était que tu allais devoir t’extasier devant les cacas de ta Merveille. Car oui, ton nain est fier lui aussi, et veut que papa et maman continuent à le féliciter. Alors il veut ABSOLUMENT te montrer son oeuvre qui trône fièrement au fond de la cuvette. Et là, non seulement tu dois regarder, mais en plus tu dois exprimer ta « joie » d’être là et ton « admiration » pour ce trophée #bonheur

Crois-moi, les couches c’était la classe! Bon, sinon tu me rappelles pourquoi on fait des gosses?

Allez viens me raconter tes perles sur la propreté!
Emilie

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply Liza 17 janvier 2018 at 18 h 25 min

    Comment te dire… ton article me rappelle de grands souvenirs.
    « Dis pourquoi ton pantalon est mouillé?
    – le lavabo l’a tout giclée
    Bien sûr… juste à l’entrejambe… prends moi pour une cruche.

    Ou bien quand tu découvres que tes enfants (enfin une surtout) font pipi sous la boîte aux lettres parce que les toilettes C’est trop loin.

    Etc etc.
    Finalement les couches C’est bien

    • Reply Emilie 17 janvier 2018 at 20 h 36 min

      Pipi sous la boîte aux lettres?? 😳🤣 On est bien d’accord, les couches c’est bien!! 😅

  • Reply Tina - Lumai Blog 17 janvier 2018 at 22 h 11 min

    J’adore ton article et je me retrouve tellement dans ce que tu dis! Le seul avantage que je vois au niveau de l’abandon des couches c’est l’allègement du budget courses et sacs poubelles 😅. Becs!

    • Reply Emilie 18 janvier 2018 at 18 h 15 min

      Mais c’est parce qu’on est pauvres qu’on leur apprend la propreté. Si on avait les moyens on leur laisserait des couches jusqu’à 18 ans!! 😉

      • Reply Tina - Lumai Blog 20 janvier 2018 at 9 h 13 min

        😂😂😂

  • Reply Picou 17 janvier 2018 at 23 h 17 min

    Bien vu! Ma première a heureusement été propre tard, mais très rapidement complètement, nous épargnant un peu. Mais alors que ma 2ème s’y met, je me rappelle tous ces petits inconvénients!

    • Reply Emilie 18 janvier 2018 at 18 h 16 min

      Je ne suis pas pressée d’y repasser pour le 2ème…! Bon courage!

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :