Enfants & Famille

Faire participer les enfants aux tâches ménagères

10 mai 2017
enfants taches menageres maman deteste

Bon, tu as des enfants, et là tu te dis que franchement ces petites bestioles font plus de désordre qu’autre chose… C’est pas faux. Mais tu peux les encourager et leur apprendre à participer aux tâches ménagères, et ce, dès leur plus jeune âge.

En ayant des enfants, tu découvres très vite que ton salon qui était (presque) toujours bien rangé avant la naissance de tes nains, est devenu une vaste salle de jeux. Et on peut très vite se sentir envahi par le désordre ambiant.
Idem pour ta salle à manger. Tu as certainement, comme moi, déjà sérieusement envisagé d’acquérir quelques poules afin de ramasser les restes de nourriture qui jonchent ton sol après chaque repas.

Bref, moi je suis d’avis que le rangement, la propreté et tout ce qui tourne autour des tâches ménagères, c’est quelque chose qui s’apprend et qui s’acquiert dès le plus jeune âge. Cela fait partie de l’éducation que nous souhaitons transmettre à nos enfants, et de l’organisation familiale que nous souhaitons avoir. Je pense, et j’espère de ne pas me tromper, que les bonnes habitudes qu’on leur inculque dès tout petits deviendront des automatismes plus tard. Bon, peut-être que tu as des ados à la maison et que ma naïveté te fait hurler de rire…mais stp laisse-moi encore un peu avec mes illusions…

Dès tout petit, et à leur niveau, ils peuvent déjà aider à la maison. D’ailleurs, entre 2 et 3 ans, les enfants sont en pleine période d’imitation et veulent absolument tout faire comme nous. C’est justement l’occasion de leur montrer qu’ils sont en effet capables de faire des choses, de les encourager, et de leur donner de petites tâches à faire.

Cela va développer leur autonomie et leur donner confiance en eux. Au lieu de leur dire « non, tu ne peux pas faire ça, tu es trop petit », on peut leur donner de petites tâches à faire qui sont à leur portée.

Evidemment, il y a un âge pour tout, et tous les types de tâches ne sont pas adaptés à tous les âges. Mais il faut leur faire confiance. Les encourager à apprendre. Et aussi savoir leur expliquer quand certaines choses doivent être faites par papa, maman ou l’un des aînés.

Après, soyons honnêtes, cela demande du temps et de la patience. Beaucoup de patience. Et il ne faut pas être trop regardant sur le résultat… Voir même repasser derrière si on est un peu perfectionnistes. Mais si on peut les aider à se développer et à devenir des petiots bien dans leurs baskets, ça vaut la peine, non?

Il est toujours un peu difficile de savoir ce qu’on peut leur donner à faire. Je n’ai pas le recul pour toutes les tranches d’âge, mais voici quelques exemples des choses que Numéro 1 nous aide à faire à la maison. Je dirais qu’il a commencé vers 2 ans. Il en a maintenant bientôt 3.

  • Mettre le linge sale dans le panier.
  • Mettre et débarrasser la table. Bon, on évitera de le laisser s’occuper de la porcelaine et tout ce qui est fragile ou dangereux hein.
  • Aider à plier le linge en faisant par exemple le tri des chaussettes. Ici on demande à Numéro 1 de trouver les paires. C’est pas toujours gagné, mais il devient bon au memory…
  • Aider à préparer le repas (laver la salade, mettre la garniture sur la pizza, etc.)
  • Remplir le bol de croquettes du chat.
  • Aider à mettre le linge dans la machine à laver.
  • Aider à arroser les plantes. Attention opération hautement délicate, pour laquelle tu préfèreras lui donner un petit récipient peu rempli, afin d’éviter une inondation.
  • Le jardinage, en général. Pendant que tu plantes tes tomates, laisse-le retourner un coin de terre. Extase garantie.
  • Ranger les jouets ou la chambre. Ici, nous lui demandons toujours de participer. Il range rarement tout seul, et se rebelle parfois, mais on lui montre qu’on peut l’aider et le faire ensemble. Et chacun range quelque chose.
  • Nettoyer la voiture.
  • Faire les courses. Ici Numéro 1 est fan du scanner mobile. Sinon il aime bien quand je l’envoie en missions: je lui dis d’aller chercher les yaourts ou les tomates, et il s’applique à les chercher et les reconnaître dans le rayon.

J’en oublie certainement beaucoup. Je dirais que nous essayons de le faire participer à un maximum de choses que nous faisons au quotidien. En même temps, ce n’est pas comme si on avait le choix hein… « Maaaaaaaaman, c’est mouaaaaaaaaa qui fait! »

Voilà un peu ce que nous avons mis en place chez nous. Comme dit plus haut, cela demande du temps et de la patience, et on n’en a pas toujours. Donc no stress! On le fait quand on peut, et pour les autres jours on l’oriente vers ses jouets. Sa petite cuisines Ikea, par exemple, est idéale quand il veut absolument m’aider à faire la vaisselle, ou qu’il veut faire le café. Je lui dis d’aller les faire dans sa cuisine à lui. En général ça marche. Mais pas toujours. Sinon ce ne serait pas drôle…

Comment ça se passe chez toi? Est-ce que tu essayes de faire participer tes enfants? N’hésite pas à partager ton avis en commentaires, et à nous donner tes « trucs » pour les jours où c’est le stress.

Bises
Emilie

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Myrtilla 17 mai 2017 at 10 h 14 min

    Eh ben, t’as de la chance si tes enfants aiment bien participer aux tâches ménagères ! Perso je me rappelle très bien que je détestais faire ça, et encore maintenant rien a changé ^^ Peut-être que quand j’étais très très petite j’aimais bien, mais je m’en souviens pas 😉
    Par contre j’ai remarqué que les enfants aiment bien nous aider (en tous cas à la crèche), ils nous demandent souvent s’ils peuvent mettre la table, préparer le goûter, etc ! 🙂 ça fait plaisir et c’est une très bonne chose ! 🙂

  • Reply Emilie 18 mai 2017 at 20 h 58 min

    Je ne sais pas si ça va durer… 😂 Mais c’est vrai qu’à cet âge là ils veulent aider pour tout…ils ne font pas encore la différence entre une corvée, un truc bien relou, ou un truc sympa à faire. Alors j’en profite, qu’il prenne de bonnes habitudes tout de suite! 😉
    Bises
    Emilie

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :